Apprenez à dire STOP aux ondes quand vous n’en avez aucune utilité !

Family Ondes lance un appel à témoin à toutes les familles qui souhaitent témoigner ou faire partager leur vécu, leurs constats, concernant les symptômes liés aux champs électromagnétiques.

Cet espace leur est spécialement dédié.

Votre enfant ressent des symptômes potentiels d’électro-sensitivité ou votre enfant a été détecté EHS, Family Ondes vous propose différentes façon de témoigner en nom propre ou anonymement, pour la protection de sa vie privée :

Témoigner par Courrier Témoigner par Email Questionnaire d'autorisation

Toute mise en ligne fera l’objet d’une relecture et d’une validation par Family Ondes ; afin qu’il n’y ait pas de dérives ou de fausses informations publiées.
Le questionnaire d’autorisation libre de droit devra systématiquement être dûment rempli et joint à vos fichiers.

Témoignages Vidéos

Témoignage d'une maman - impact des ondes sur son fils de 4 ans


Témoignage de chloé 19 ans sur les effets du téléphone portable


Témoignages Courriers

Michelle, maman d’une jeune fille de 22 ans

Témoignage d’une maman dont sa fille souffre de graves soucis de santé liés aux ondes artificielles et qui est devenue électro-sensitive ; « âgée de 22 ans elle a du interrompre ses études et renoncer à ses projets professionnels. Comprendre ce qui générait ces souffrances et ses malaises n’a pas été aisé. Si seulement nous avions connu ses gestes et équipements simples qui peuvent protéger »…

— Lire la suite...



Clara 22 ans la fille de Michelle

Témoignages de Clara 22 ans, la fille de Michèle, elle décrit ses symptômes liés aux ondes qui ont finalement rendu sa vie en certains lieux insupportable pour elle. Elle a commencé à se sentir mal devant son écran d'ordinateur, puis à avoir de violent maux de tête en téléphonant de son portable...

— Lire la suite...



Lesly M, Lyon, 27 ans, maman d’une petite fille de 3 ans

Témoignage d’une maman dont son enfant de 3 ans a eu des problèmes de santé lié à une antenne relais installée en face de sa chambre : « elle a commencée à pleurer la nuit puis toutes les nuits, être agitée, de faire des cauchemars. Puis elle s’est plainte de maux de tête de plus en plus fréquent. Elle a commencée à se gratter le corps, à faire des rhinopharyngites à répétition. Le Pr Belpomme a conclu que ma fille et moi-même avions toutes les deux des symptômes d’électro-sensibilité. Je lui ai expliqué que nous habitons face à deux antennes relais »…

— Lire la suite...



Francis C, Ile de France, 20 ans

Témoignage de Francis 20 ans : « Il y a 3 ans, j’ai commencé à ressentir des vertiges, des malaises avec chute dans la rue, insomnies, sensation de tremblements, épuisement profond, palpitations. Ma mère m’a emmené chez le médecin qui disait que c’était « psychosomatique.  Ma vie à changé, mes amis avaient du mal à comprendre ce qui m’arrivait, ils me disaient que j’étais dingue, que c’est impossible »…

— Lire la suite...



Julien C, Paris, 26 ans ancien installateur d’antenne relais

Témoignage de Julien, ancien installateur d’antennes relais, il est devenu EHS par une surexposition de champs électromagnétiques haute fréquences : « 3 ans d’enfer à souffrir, d’insomnies, nausées, acouphènes, palpitations, maux de tête, épuisement général…J’ai consulté des médecins, des psychologues, des spécialistes comme le Pr Belpomme »…

— Lire la suite...



Samira, 32 ans, département 93, maman d’un garçon de 12 ans

Cette maman désemparée à souhaité faire partager l’engrenage de ce qu’elle qualifie de « problème de société qui rend les enfants comme des robots ! « Mon fils de 12 ans se plaint qu’il a mal à la tête, il a des conjonctivites chroniques et une sinusite depuis ses 10 ans et est de plus en plus agressif. Mon fils n’est plus le même, il a changé, il préfère rester à la maison à jouer sur la console et sur ses réseaux sociaux que de sortir voir les copains»…

— Lire la suite...



Témoignages Mails

Salomé, 17 ans, Paris

Une association a parlé de votre projet Family Ondes à ma mère, elle vous a contacté pour témoigner, j’ai lu votre dossier de presse et j’ai décidé de le faire moi même, pour expliquer mon histoire personnelle liée aux ondes. C’est difficile de témoigner comme ado car on est tous accro, on ne peut s’en passer. C’est vital pour nous de pouvoir se connecter tout le temps.
Nous avons habités pendant 10 ans dans un appartement au dernier étage d’un immeuble. Je dormais mal, j’étais très fatiguées, parfois j’avais l’impression que mes muscles tremblaient, j’étais sur les nerfs pour un rien, j’avais des trous de mémoire, ce n’est qu’au bout d’un certain temps que j’ai eu des maux de tête et puis de plus en plus. Ma mère m’a emmené chez le médecin, mais rien de particulier apparemment. Et puis l’an passé nous avons déménagé pour le travail de mon père en province.

En quelques semaines, je me sentais mieux, je ne ressentais presque plus rien et puis plus rien du tout. Je dormais bien, je ne me sentais plus épuisée le matin et toute la journée. A l’école je ne cherchais plus mes mots, je n’avais plus d’absences. J’étais plus zen. Ma mère a été interpellée par ce changement de comportement, comme s’il y avait une cause à effet comme elle disait. Elle avait mis tout cela sur le compte ma « crise d’adolescence » en tout cas pour mon comportement. Quand nous sommes arrivés dans notre nouveau logement, un compteur Linky a été installé à la maison. Ma mère n’en voulait pas vu tout ce qu’elle entendait dessus. Elle a même adhéré à une association. En entendant les symptômes de ces ondes elle a fait un rapprochement avec ce que je ressentais pendant des années dans notre ancien appartement.

En recherchant sur le site Cartoradio, elle a découvert que nous habitions face à une antenne relais alors que ce n’est pas le cas de notre nouveau logement. Depuis que je ne suis plus exposée je vais mieux. Par contre, il m’arrive quand je téléphone trop longtemps le téléphone à l’oreille de ressentir de la chaleur, une pression, une gène dans ma tête. A la maison ma mère à coupé le wifi et a installé du filaire. C’est compliqué pour me connecté, j’ai besoin de vivre avec mon temps comme les copains. Ce que je peux retenir c’est que depuis que nous avons déménagé je ne ressens plus rien ou presque.



Helene, Ile de France, maman d’un enfant de 16 & 21 ans

Depuis 5 ans, nous louons le même appartement au bord de la mer dans une résidence de vacances. Nous avons deux enfants de 16 à 21 ans. Il y a deux ans, ils se sont plaints de maux de tête, qu’ils dormaient mal, ils se réveillaient toutes les nuits, ils me disaient je me sens « speed ». Les mêmes réactions ont été constatées l’année suivante, alors qu’ils ne ressentent pas cela à la maison. Un soir nous sommes invités chez des amis dont un très « écolo ».

Lors d’une discussion je parle de ce que mes enfants ressentent depuis 2 ans, il nous informe qu’une antenne relais a été installée sur le toit de l’hôtel à moins de 100m de nous. Impossible de la trouver, elle était cachée dans une sorte de trompe l’œil ou ne dépassait qu’une toute petite partie de l’antenne. Nous avons changé de logement pour ne plus y être exposé, bizarrement plus de symptômes.



Sebastien, Région Paca, papa d’un garçon de 6 mois

Je suis papa d’un petit garçon de 6 mois. Il s’est mis à pleurer, crier toutes les nuits alors que ce n’était pas dans ces habitudes. Au départ j’ai mis cela sur le compte des dents. Un ami ostéopathe m’a demandé qu’est ce qui avait changé dans sa chambre. J’avais remarqué que j’avais aussi des migraines, des sifflements dans les oreilles, des sortes de tremblements comme si j’étais grippé à chaque fois que je rentrais dans mon appartement. J’avais installé un Femtocell car je captais mal. Je l’ai arrête et je suis passé en filaire, j’ai arrêté le wifi, mon fils ne pleure plus et je n’ai plus de réactions.



Claire, 21 ans, addict

Depuis des années je dis tout le temps que je suis fatiguée physiquement et intellectuellement, j’ai du mal à me concentrer, j’ai des migraines et beaucoup d’acouphènes. Je réalise que pour être comme tout le monde de mon âge, je me suis surexposée. Trop de wifi, de PC, de portable, de tablette…j’en suis devenue addict mais le malheur dans tout cela c’est que je suis sensible aux ondes maintenant dès que je suis très proche de sources. Dès que mon portable s’allumait, je sautais dessus pour voir mon message tout de suite.
Je n’arrivais plus à rester plus de 15 min en wifi sur PC, ou Snapchat. C’est difficile à vivre et à expliquer aux amis. Mes parents m’ont emmené consulter un médecin homéopathe qui m’a donné des plantes, de la papaye fermentée, du ginkgo biloba et d’autres plantes. Au bout de plusieurs mois je me sentais bien mieux. Je suis allée voir un acuponcteur et j’ai fait des séances d’EFT. Je suis même allée voir le Pr Belpomme. Aujourd’hui, je n’ai plus de symptômes mais je reste sensible si les émissions sont trop fortes. J’ai compris que des ondes ne se voient pas mais qu’elles peuvent toucher notre physique et notre comportement.



Laure, institutrice en CP à Paris 15ème

En septembre dernier, le directeur de notre établissement nous a donné des prises CPL à installer dans les classes, le wifi n’est pas déconnecté après les travaux pédagogiques sans parler des bureaux administratifs qui ne travaillent qu’en wifi. Je suis scandalisée de voir tant de wifi dans notre établissement pour les petits. Je suis très attentive pour mes deux enfants de 3 ans et 8 ans concernant les objets connectés. J’en ai parlé au directeur qui m’a dit faire les choses comme le rectorat le préconise. A quoi cela sert de voter des lois si elles ne sont respectées qu’en partie.



Témoignages en Image



Professionnels de santé :

Vous êtes médecin, thérapeute, professionnel de santé, n’hésitez pas à nous faire partager vos constats par rapport aux problématiques éventuelles de l’impact des ondes artificielles chez vos jeunes patients. Contactez nous !



Liens Utiles :

100 témoignages de personnes électro-sensibles publiés en 2014 sur le site Santé Publiques dans le cadre de « l’opération visibilité »
lancé par plusieurs associations :
100 témoignages de personnes electrosensibles

Témoignage d’un scientifique EHS

Impact sur les enfants

Electrosensibles de France


Votre Témoignage

Laisser un commentaire (modéré par le webmaster, moderate by webmaster)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Family Ondes

Family Ondes

Social Links